Accueil LA CREATION

LA CREATION

Création de la fondation Cheikh Abdelkrim DALI

Abdelkrim DALI, maître de la musique andalouse, fut un des hommes qui ont consacré leurs vies à la création artistique et à la culture algérienne. Par ses travaux et ses créations, il a contribué à l’enrichissement et à la sauvegarde du répertoire de la musique andalouse. Le cheikh a légué à l’Algérie un Diwan de poésie et un répertoire riche de plus de 700 heures d’enregistrements entre émissions de radio, de télévision et cours à l’INM, Institut national de musique. Le Cheikh a su réunir les deux grandes écoles de la musique classique algériennes, en l’occurrence, El Gharnati et la Snaa, ainsi que les genres dérivés que sont les Hawzi, Aroubi, Hawfi, Maghrabi et Madih.

creation_fondation_abdelkrim_dali
Photo suvenir, en marge dela création de la Fondation Cheikh El Hadj Abdelkrim Dali. PH/DR.

La fondation qui porte son nom a été créée le 22 mai 2008 par les mélomanes, professeurs de musique, amateurs et admirateurs du répertoire du maître Abdelkrim Dali, dans le but de sauvegarder son lègue et promouvoir la musique classique algérienne.

A cette occasion, une soirée musicale a été, en première partie, animée par l’orchestre de la Radio Algérienne sous la direction de M. Abdelkader Reskallah, à laquelle ont participé MM. Yacine Ferhaoui, Abdenour Allilat et Cheikh Chafik Hadjadj. La seconde partie a été consacrée à l’association El-Inchirah sous la direction de M. Smain Hini.

Les Hommages rendus au cheikh el Hadj Abdelkrim Dali :

  • le 19 février 2008 à Tlemcen avec l’association El Fen El Acil
  • le 19 février 2010 à Tlemcen avec l’association El Kortobia ; sous la direction de Mr BOUKLI Salah et la participation de Mr Benghbrite Karim et Taleb Bendiab Abdelhamid
  • le 29 Avril 2010 en collaboration avec l’association la Cordoba d’Alger avec l’aimable participation des deux grands chanteurs de l’art traditionnel musicale algériens Mme Bahdja Rahal et Mr Nouri Koufi
  • le 17 Mai 2010 : conférence animée par Mrs : Nourdine Saoudi et Nadir Maarouf sur l’apport du cheikh Abdelkrim Dali à la musique andalouse à l’auditorium de la radio algérienne suivie d’un concert donné par l’Association des Beaux Arts d’Alger et de Monsieur Nadir Maarouf poésie déclamée par Monsieur Nourdine Saoudi

La fondation a contribué à plusieurs manifestations et activités artistiques réalisées par les institutions de l’Etat en guise de reconnaissance envers le travail effectué par Abdelkrim Dali et son apport à la sauvegarde du patrimoine immatériel national, on citera en particulier :

  • la sortie d’un coffret de CD de quelques chansons choisies du maître Abdelkrim Dali, dans le cadre de la manifestation « Alger capitale de la culture arabe 2007 »
  • l’édition du livre « Vie et œuvre de Abdelkrim Dali » de son auteur Abdelkader Bendameche ;
  • la réalisation d’un film documentaire sur la vie et l’œuvre du Cheikh dans le cadre de la manifestation « Tlemcen, capitale de la culture islamique 2011 »
  • la diffusion d’un coffret du répertoire de Abdelkrim Dali dans le cadre de la manifestation « Tlemcen capitale de la culture islamique 2011»
  • la publication d’un livre du Diwan de poésie de Abdelkrim Dali dans le cadre de la manifestation «Tlemcen capitale de la culture islamique 2011».

La fondation Abdelkrim Dali a intégré dans son plan d’action plusieurs axes visant à contribuer à la relance de la vie culturelle en général et artistique en particulier dont :

  • Création du Prix national Abdelkrim Dali pour la meilleure interprétation lyrique et musicale
  • Hommage aux Chouyoukhs (Hommes et femmes) qui ont consacré leurs vies à la sauvegarde du patrimoine classique algérien, dans ses différents types.
  • Organisation de conférences et rencontres autour des thèmes traitant de la vie et le parcours laborieux des grands poètes de cet art classique, à l’instar des Ben M’Saib, Ben Triki, Ben Sahla, Lakhdar Ben Khlouf, Ben youcef El Djazaïri et le grand mefti d’Alger El-Koubabti.
  • Création d’une troupe musicale baptisée du nom du Maître de la chanson andalouse, El Cheik El Hadj Abdelkrim Dali
  • Organisation d’hommages, de conférences et tables rondes autour des thèmes évoquant les grands maîtres et grands interprètes de cet art musical classique, à l’image du fondateur et précurseur du septième art Algérien et un des doyens de la chanson algérienne « Sanaa », Cheikh Mahieddine Bachtarzi. Et autres ténors tels que Yamna Bent El Hadj El Mahdi, Cheikh Redouane Bensari, Mohamed El Kheznadji, Dahmane Ben Achour, Cheikh Ben Tobel, Ben Ali Sfindja, et les frères Mohamed et Abderezak EL Fekhardji, sans oublier les grands musiciens Boudjema Fergane, Kaazdali, El-Bahar, etc., qui ont apporté et contribué à la sauvegarde de la musique classique algérienne
  • Participation aux diverses rencontres et festivités tenues durant l’année.

Wahiba Dali
Présidente de la Fondation
Cheikh El Hadj Abdelkrim Dali